Découvertes

Mon premier terrarium YAMAYAMA !

© Yamayama

 

Aujourd’hui je te parle de mon terrarium YAMAYAMA et surtout comme je suis une personne super sympa je ne résiste pas à l’envie de te donner une idée de plus pour dépenser ton argent, bon il faut dire que pour ma part cela fait des années que je regarde pour avoir un vrai terrarium qui fait sa vie dans son bocal et que l’on ne doit arroser que trois fois par an !

Au début je regardais (la bave aux lèvres je dois bien dire) la jolie boutique de Green factory, le problème c’est qu’il y a très peu de modèles à l’export mais de magnifique composition quand on a la chance de vivre à Paris ou d’y passer avec une voiture ce qui n’est pas mon cas.

Et puis un jour je n’ai pas résisté à cliquer sur une publicité Insta, une bonne décision et une belle découverte plus tard je craquais pendant leur promo du Black Friday, j’ai pris le temps pour venir t’en parler ici pour voir si mon ficus et ma mousse aller bien reprendre et je ne suis pas déçu, loin de là !

 

 

La marque YAMAYAMA et sa petite histoire

YAMAYAMA c’est une start-up reposant sur un savoir-faire familial, c’est le fruit bien pensé d’un regroupement de compétences variées autour de l’horticulture, du paysagisme, de l’e-commerce et du marketing !
Dans ce beau projet, qui peut permettre à certains de se réconcilier avec leur main verte on peut remercier Léa Richard, cofondatrice de YAMAYAMA avec Sophie Richard ingénieure paysagiste, Jérémy Richard directeur technique, et Serge Richard photographe.

 

 

Mon nouvel amoureux vert

Ils proposent différents kit de terrarium avec plusieurs tailles, ils ont aussi des plantes en ventes comme par exemple des MONSTERA DELICIOSA, des ALOCASIA POLLY, des CALATHEA ZEBRINA VERT ou encore des PILEA PEPEROMIOIDES.

Pour mon premier achat j’ai commandé le modèle terrarium original c’est leur plus grand format 25 cm de hauteur pour un diamètre de 19 cm, qui comprend :

  • Un bocal en verre et couvercle en plexiglas gravé YAMAYAMA
  • Un Ficus Microcarpa
  • Un sachet de pouzzolane (la pouzzolane joue un rôle essentiel dans le drainage de l’eau évitant l’asphyxie du système racinaire des végétaux)
  • De la mousse (les mousses et le Ficus ont été choisis pour leur adaptation à l’atmosphère chaude et humide qui règne dans le terrarium. La qualité de leur texture et de leur silhouette est déterminante pour l’esthétique des créations)
  • Du terreau (le terreau dont la structure est très légère assure une bonne filtration de l’eau et la présence de l’oxygène nécessaires au bon fonctionnement des racinaires des végétaux)
  • Cailloux de schiste
  • Cailloux blancs
  • Une notice de fabrication

© Yamayama

 

Finalement, c’est un véritable écosystème qui est créé sous une bulle de verre, les matériaux sont sélectionnés pour cohabiter harmonieusement garantissant la pérennité et l’équilibre du terrarium.

Ce terrarium coûte 95 euros, mais vous pouvez bénéficier de 5% de réduction en vous inscrivant à la newsletter ou encore attendre les soldes ou le Black Friday si vous arrivez à résister jusque-là !

 

 

Réception et fabrication

Léa m’a contacté pour me demander si je comptais en faire un cadeau pour Noël auquel cas il calcule pour envoyer le colis le plus tard possible, il est conseiller de le mettre en place tout de suite voir 24 h au plus tard au risque que la mousse ne sèche par exemple, donc si c’est un cadeau n’hésite pas à le leur dire !

Le colis est arrivé nickel, super bien emballé vraiment rien à redire. Le tout bien caché et maintenu dans de la paille/rafia, entre nous j’avais l’impression d’être Indiana Jones qui ouvre une antiquité bien protégée (ou Sydney fox l’aventurière pour ceux qui connaissent)

Pour la fabrication du kit ils ont fait une vidéo explicative très bien faite, c’est expliqué pas à pas sans oublier aucune étape, c’est le top ! Elle m’a pas mal aidé vous pouvez la retrouver ici.

Si tu as la moindre question tu peux leur envoyer un mail, Léa qui se charge de répondre est vraiment super sympa, pour la petite histoire j’avais une question sur le type de mousse envoyé et elle m’a répondu très rapidement pour me proposer une solution !

 

 

Pour conclure

Je l’adore mon terrarium, ce que j’appelle « mon petit bout de jurassique » dans mon salon, pour le moment je n’ai aucun problème, les feuilles et la mousse se développent et j’ai seulement fait un léger arrosage en 5 mois.

On reçoit aussi un savon, des fiches explicatives et une petite lithographie de son plan, un ficus pour moi, j’adore le petit détail !

Pour la fabrication du kit avec la vidéo et les fiches explicatives je n’ai rencontré aucun problème, en plus c’est une activité agréable et déstressante !

Voilà est ce que toi aussi tu as craqué pour un terrarium ? J’ai comme l’envie d’en faire un autre plus petit avec le reste de substrat qu’il me reste 🙂

Tu peux aussi retrouver ici mon article: Éponge konjac, un nettoyant doux et naturel !

 

Previous Post

You Might Also Like

5 Comments

  • Reply La parenthèse psy 23 avril 2018 at 17 h 05 min

    Oh ! Superbe ! Je suis amoureuse du concept ! Zen, pure, délicat et presque romantique… parfait pour une ambiance cocooning 🙂

    Et le faire soit même, j’aime l’idée. Je vais peut-être faire une infidélité à mon aloé véra !

    A bientôt,
    Line
    https://la-parenthese-psy.com/

    • Reply Loula 23 avril 2018 at 21 h 49 min

      Je ne suis pas fière de te donner l’idée de faire une infidélité à ton aloé véra (bon, si un peu quand même…), mais si on peut avoir de l’amour pour une plante on peut bien en avoir assez pour deux ! ^^

      Merci pour ton commentaire 🙂
      A bientôt j’espère !
      Loula

  • Reply art-pen.ru 1 septembre 2018 at 0 h 02 min

    Si vous cherchez une plante d’interieure qui demande tres peu de soin (comme les terrariums Yamayama ), decouvrez sans plus attendre notre plante preferee : le Pilea.

  • Reply Hdpape 29 septembre 2018 at 4 h 11 min

    bonjour j aimerais savoir si le charbon de bois pourrait convenir pour la confection du terrarium? merci pour ces idees

  • Reply Akheane 25 février 2019 at 1 h 40 min

    Beaucoup trop jolie!
    Apres tous les homicides de plantes vertes commis, peut-être que un terrarium me ferait moins défaut…

  • Leave a Reply